F.A.Q.

Vous pouvez faire une demande pour inscrire votre enfant ou pour faire une période d’essai de deux semaines à n’importe quel moment de l’année.

Nous sommes ouverts les mardi et mercredi de 8h30 à 16h30. Nous prévoyons ouvrir les jeudi dès le mois d’avril.

Non, mais nous encourageons le co-voiturage entre les parents.

Les frais de garde sont de 40$ par jour et par enfant. Le centre ouvre ses portes sous la forme légale d’une garderie privée en milieu familial, ce qui donne aux parents l’opportunité de profiter des crédits d’impôt pour frais de garde. Le but à moyen terme serait d’ouvrir un espace pour environ 20 à 25 jeunes et idéalement les ados de 13 à 17 ans y seront accueillis aussi.

Champ Libre est une garderie privée en milieu familial. Les parents demeurent responsables de l’éducation de leur enfant auprès du gouvernement. Nous pouvons guider et aider dans les démarches à effectuer auprès de la Direction de l’École Maison du Ministère de l’Éducation. Vous pouvez consulter le site de l’AQED afin de connaître les échéanciers, pour consulter des exemples de documents à remettre ou pour un soutien plus spécifique. Nous vous suggérons fortement de devenir membre de l’AQED pour vous soutenir dans vos choix éducatifs!

https://www.aqed.qc.ca/fr/pour-debuter/legal

La journée débute par un cercle d’ouverture, afin que chacun puisse partager l’état dans lequel il arrive et ce qu’il souhaiterait faire dans la journée. 

Il n’y a pas de journée typique à Champ Libre, puisque chaque jour est à créer ensemble, en fonction des élans de chacun. Mais voici quelques exemples de ce qui peut être vécu à Champ Libre: 

Les enfants socialisent, interagissent entre eux, jouent, explorent et expérimentent. Ils peuvent choisir de participer à certaines activités proposées ou initier un nouveau projet. Ils peuvent dessiner, peindre, lire, écrire, modeler, chanter, danser, cuisiner, jouer ou écouter de la musique, faire une recherche spécifique, se reposer quand ils en ont besoin… et être profondément qui ils sont, dans toutes leurs nuances de couleurs. Bien sûr, ils peuvent jouer dehors en tout temps.

Chaque enfant a un rythme qui lui est propre et il est encouragé à s’écouter et à se faire confiance pour découvrir et approfondir ses goûts et intérêts. 

Durant leurs allées et venues, les enfants apprennent à écouter leur ressenti et à suivre leurs élans. Lorsqu’ils se retrouvent à argumenter à propos d’une activité ou d’un jeu, ils apprennent à s’exprimer clairement, à défendre leur point de vue, à écouter et à entendre, à développer leurs habiletés interpersonnelles. 

Nous voyons cet espace comme un milieu idéal pour encourager l’apprentissage autonome, la joie de créer, de découvrir, le simple bonheur d’être. Il s’agit d’un environnement où l’on célèbre quotidiennement la richesse et l’unicité de chaque personne prenant part au projet.

Suite à la fréquentation de Champ Libre, n’ayant pas suivi un parcours régulier d’évaluation scolaire, plusieurs avenues sont possibles pour les jeunes : 

  • Entrée à l’école secondaire 
  • Préparation pour passer les examens du secondaire tout en continuant l’éducation à domicile
  • Attendre d’avoir accès à l’éducation des adultes pour terminer son DES
  • Compléter, dans des institutions étrangères, des crédits en ligne qui sont reconnus par le ministère pour obtenir des diplômes équivalents
  • Entrer directement à l’université comme étudiant mature (pas besoin de diplômes pour être accepté à l’université lorsqu’on est un étudiant mature)
  • Admission directe à l’université (certaines universités évaluent différemment les enfants éduqués à domicile. En général, les universités accueillent favorablement ces jeunes car ils démontrent plus de maturité et de détermination.)
  • Faire une année propédeutique à l’université pour entrer dans les programmes contingentés
  • Admission dans un collège professionnel dans une autre province (ex. Ontario) qui ne demande pas de DES pour y être admis
  • Comme l’éducation à domicile permet de se spécialiser dans leurs passions, certains enfants se dirigent directement sur le marché du travail car leurs compétences sont supérieures à ceux en provenance directe de l’école
  • Stages professionnels ou apprentis pour certains métiers.

Vous pouvez aussi consulter le site de l’AQED:

https://www.aqed.qc.ca/fr/contenu/comment-les-enfants-finissent-ils-par-retourner-aux-%C3%A9tudes-conventionnelles-int%C3%A9grer-le

Par ailleurs, les statistiques tirées des 2 millions de “home-schoolers” aux Etats-Unis prouvent que l’autonomie apporte de meilleurs résultats scolaires (86/100 vs. 50/100 en moyenne) et de plus grandes chances de succès à l’université, en plus de mieux développer les compétences nécessaires à la vie adulte (voir les détails sur www.home-scool.com). 

En effet, un jeune responsable de sa propre instruction évolue à son propre rythme, donc le plus efficacement possible, et il apprend mieux à se prendre en main et à apprendre, donc à être plus responsable et efficace dans la poursuite de ses objectifs.

Le jeune est libre de temps et d’espace. Il pourra, selon ses intérêts, se dédier à ce qui fait du sens pour lui. Être libre dans son apprentissage ne signifie pas manquer de respect envers autrui, ni dire ou faire ce qui pourrait être contraire aux valeurs de Champ Libre. Tout le monde veille à ce que l’environnement soit favorable au bien-être de chacun. La liberté incite à une responsabilisation directe de soi et de son environnement.

La liberté qu’offre un lieu comme Champ Libre est, en fait, la pleine responsabilité de soi. Ils prennent leur vie en main à un jeune âge et bénéficient de temps pour cet apprentissage. Ils peuvent rencontrer les défis, les difficultés et les obstacles qu’engendrent leurs choix. Ils apprennent à devenir auto-critiques, à découvrir leurs limites et à se dépasser. Ils sont autonomes dans leurs apprentissages (sans être délaissés, puisqu’ils sont accompagnés) et découvrent comment prendre les moyens nécessaires afin de trouver l’information au développement des compétences et du savoir dont ils ont besoin. La débrouillardise est leur alliée numéro un, ils apprennent à apprendre. La liberté offerte est bien sûr accompagnée par les facilitateurs et bénévoles qui partagent auprès d’eux leurs passions et les guident au besoin. 

Cette autonomie, cet engagement et cette responsabilité les auront préparé à prendre leur place dans le monde adulte. 

Nous encourageons les enfants à explorer tous les sujets pour lesquels ils manifestent de la curiosité. Ils ont le temps et l’espace pour aller au bout de leurs intérêts. Les facilitateurs et bénévoles mettent à la disposition des enfants le matériel et les ressources qui répondent à leurs intérêts. Dans un environnement libre, ouvert et accueillant, les enfants apprennent à se faire confiance en étant tout simplement eux-mêmes.

Vivre, c’est apprendre

John Holt

À leur rythme, ils auront la chance d’explorer la lecture, l’écriture, les mathématiques et bien d’autres champs d’apprentissage puisque leurs intérêts les amèneront à avoir besoin d’apprendre à lire, écrire, compter etc… N’oublions pas que le cerveau humain est programmé pour tisser des liens avec le monde qui l’entoure, afin de pouvoir s’y adapter! 

Voici quelques exemples de modes informels d’apprentissages qui peuvent avoir lieu: 

 

Écriture:

  • Rédiger des cartes, des histoires, un scénario pour un spectacle, une chanson
  • Écrire les différentes règles de vies de Champ Libre, décidées ou révisées ensemble au fil du temps
  • Jeux d’écriture créative 

Lecture:

  • Lire des textes pour effectuer des recherches 
  • Lire sur des sujets qui les passionnent
  • Modes d’emploi, recettes, règles de jeux

Communication orale:

  • Participer aux cercles de Champ Libre
  • Partager ses connaissances avec les autres
  • Discussions variées
  • Exprimer ses besoins et émotions

Mathématiques:

  • Mise en place d’un projet et création d’une levée de fonds pour le mener à bien
  • Dresser le budget pour l’achat de matériel
  • Jeux divers (de dés par exemple)
  • Effectuer une recette de cuisine
  • Toute activité qui nécessite l’utilisation d’une carte (coordonnées cartésiennes, estimation de l’échelle, estimation des distances, calcul des distances)
  • Les enfants peuvent évidemment apporter leurs cahiers d’exercices de la maison

Nous savons qu’en faisant confiance à la curiosité naturelle de l’enfant, celui-ci apprend ce dont il a besoin pour s’épanouir et pour prendre la place légitime qui lui revient.

Le règlement du centre ne permet pas l’utilisation de la violence dans les rapports entre les membres. En cas de manque de respect de ce règlement, un cercle de médiation est mis en place. 

Nous faisons preuve de présence empathique et utilisons les bases de la Communication Non Violente au meilleur de nos capacités.

Tous les enfants sont acceptés, sans égard aux éventuelles étiquettes qui auraient pu leur être attribuées dans le système. La période d’essai de deux semaines est toutefois recommandée, pour observer si l’enfant se sent pleinement à l’aise avec la dynamique du centre.